القائمة الرئيسية

الصفحات















آخر الأخبار

agadir press : Mme Bouchareb: Il faut développer une approche de réhabilitation des villes qui permette le développement de sols qui favorisent le `` mieux vivre ''

agadir press : Mme Bouchareb: Il faut développer une approche de réhabilitation des villes qui permette le développement de sols qui favorisent le `` mieux vivre ''

 agadir press : Mme Bouchareb: Il faut développer une approche de réhabilitation des villes qui permette le développement de sols qui favorisent le `` mieux vivre ''

Rabat - 'Notre responsabilité collective est de développer notre démarche de réhabilitation des villes selon une démarche prospective et proactive qui permet de préparer les futurs territoires territoriaux pour favoriser la coexistence et mieux vivre', a déclaré la ministre de la Préparation du territoire national, de la reconstruction, du logement et de la politique de la ville, Nozha Bouchareb, aujourd'hui, mercredi, à Rabat.


  Dans un discours prononcé lors d'un colloque international organisé par le ministère de la Préparation du territoire national, de la reconstruction, du logement et de la politique de la ville et le ministère de l'Intérieur en partenariat avec les Cités et Gouvernements locaux africains des Nations Unies (AfriCity) et le Programme des Nations Unies pour les établissements humains, Mme Bouchareb a souligné que la question est liée à la réadaptation de l'aménagement du territoire et à l'aligner sur les enjeux des développements. Et le développement de la gouvernance stratégique, le développement de mécanismes de financement de l'expansion urbaine, le renforcement des capacités de planification et d'ingénierie immobilière et le repositionnement des acteurs à la bonne échelle.


 Lors de cette rencontre organisée à la fois en public et à distance, à l'occasion de la Journée mondiale des villes 2020, sous le slogan `` La meilleure ville, pour la meilleure vie: valoriser nos communautés et nos villes '', le Ministre a estimé que visualiser et penser la ville de demain est une réponse aux nouvelles exigences en matière d'habitabilité , Qui appelle à la cristallisation de nouveaux schémas d'intervention et d'affichage du logement.


Elle a souligné, dans ce contexte, que la nouvelle génération de logements doit être accessible et accessible, et répondre aux attentes des citoyens, en plus de son objectif de combler le déficit lié au logement, aux exigences d'un logement de qualité et décent, et d'offrir des conditions de sécurité et un accès aux services de proximité.


 Elle a souligné que la question n'est pas liée à une simple ambition, 'c'est plutôt une aspiration collective et citoyenne, un pari fondamental dans notre société, et c'est aussi un horizon qui oriente l'action publique', ajoutant que le renouvellement des fondements de la politique urbaine nationale à travers la réforme du système d'aménagement du territoire est une priorité.


 De son côté, le Président de l'Association des Présidents des Régions du Maroc, M. Amhanand à El-Ansar, a confirmé que la ville est en mesure de relever les défis du futur, et qu'il existe une corrélation entre les superficies foncières, que ce soit au niveau des métropoles ou des villages, indiquant l'impact direct de la ville sur le village.


 Il a poursuivi en disant que la gestion des zones urbaines doit prendre en compte toutes les dimensions du développement, ajoutant que les autorités sont soucieuses de considérer la nécessité d'un certain nombre de domaines de reconstruction, de gestion rationnelle et de développement rationnel, soulignant la nécessité de revoir radicalement le système de développement et de choisir des systèmes respectueux de l'environnement dans le développement urbain et rural. En plus d'envisager les villes futures.


 Quant au président de l'Organisation mondiale des villes et des gouvernements locaux unis, Muhammad Boudra, il a à son tour souligné que la pandémie a confirmé que les groupes locaux sont au centre de la lutte pour lutter contre les crises de santé et de vulnérabilité, et leur importance dans le nettoyage des espaces résidentiels et des communautés et de fournir des services de proximité aux citoyens, soulignant la nécessité de renforcer le rôle de l'équipe locale. Dans la gestion optimale des communautés locales, et ainsi renforcer la résilience des villes à toutes les catastrophes, y compris les crises sanitaires.


 Il a souligné que cette crise mettait en lumière l'importance du travail local, le rôle des services publics, la sensibilisation des citoyens, ainsi que le soutien à la population, soulignant que les villes ne resteront pas, après la pandémie `` Covid 19 '', dans leur état actuel, compte tenu des particularités que cette crise sanitaire a montré au niveau de la prise en charge des groupes sociaux vulnérables. Souffrant de pauvreté, de marginalisation et de problèmes liés au logement, en particulier pendant la quarantaine.


De son côté, la Directrice exécutive du Programme des Nations Unies pour les établissements humains, Maymouna Cherif, a salué les efforts du gouvernement marocain et du Ministère de la préparation du territoire national, de la reconstruction, du logement et de la politique de la ville afin de faire face à la pandémie, et leur partage d'expériences et de bonnes pratiques avec les pays partenaires, considérant que le Maroc est un partenaire clé du programme de logement des Nations Unies. 2020-2023, et il est considéré comme l'un des premiers pays à adopter les piliers des objectifs de développement durable.


 Après avoir confirmé que la pandémie `` Covid 19 '' avait repensé les villes et les installations dans le monde d'une manière sans précédent, Mme Sherif s'est arrêtée sur les défis liés à la gestion des villes, représentées dans la durabilité et garantissant la réalisation de tous les objectifs de développement durable, ainsi que la nécessité de prendre en compte les minorités dans la ville et la politique urbaine. , Soulignant que les villes représentent une excellente occasion de garantir un développement durable dans le monde.


L'organisation de ce colloque est l'aboutissement d'une série de réunions organisées par le Ministère de la préparation du territoire national, de la reconstruction, du logement et de la politique de la ville selon un programme de mise en œuvre du nouvel agenda pour les villes, qui a été adopté lors de la Conférence des Nations Unies sur le logement et le développement urbain durable (troisième logement), à Quito (Équateur) le 20 octobre 2016.

reaction:

تعليقات

أكادير بريس جميع الحقوق محفوظة © 2020 agadir press






xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx